Un rêve qui se réalise 

 

Je me présente Edem Amegbo, originaire du Togo, un petit pays en Afrique de l'ouest. Très jeune,  j'ai été plongé dans le jardinage à cause de mon père qui cultivait son petit lopin de terre à chaque année. En ce temps, ramasser des tomates, haricots, gombos étaient pour moi une corvée plus qu'autre  chose. Mais mon père qui était biologiste de formation aimait tout ce qui a rapport aux plantes et me parlait souvent de son rêve à sa retraite d’avoir un grand champ rien qu'à lui, où il pourrait se rendre chaque matin et cultiver avec bonheur: déjà naissait en moi sans le réaliser les germes d'un futur maraîcher.

En 2002, à l'âge de 20ans, j'arrive au Québec dans le cadre des me études: un DEC en électronique industrielle. Et depuis 2006 je travaille dans ce domaine. Sauf qu'en 2009 à l'achat de ma maison me vient une envie soudaine d'avoir un petit jardin dans ma cour. Ce petit jardin fut agrandi 3 fois les années qui ont suivi: tellement j'adorais me retrouver dans mon jardin après une journée de travail et avoir les mains dans la terre. Puis vient une année où  mon jardin est devenu trop petit pour essayer toutes les variétés de légumes que je voulais, la saison trop courte et j'avais lu et relu maintes fois mon livre de jardinage. C’est en ce moment que je me suis posé la question: pourquoi ne pas voir plus grand? Pourquoi ne pas devenir un agriculteur maraicher? Pour confirmer ce désir j'ai cherché à travailler sur une ferme maraichère de la région. Dans ma recherche, je suis tombé sur l'organisme Équiterre qui chapeaute l'ASC (Agriculture soutenue par la communauté). L’ASC est un réseau de  fermiers du Québec qui cultivent des  légumes sous régie biologiques et livrent  leurs légumes sous forme de paniers à des  familles dans un rayon de 100km. Quelle belle façon de bien se nourrir d’encourager l’économie locale! Je me suis senti tout à fait en accord  avec ce principe, et j'ai envoyé mon CV à 3 fermes du réseau ASC de ma région dont  la ferme André Samson à Farnham. On est en novembre 2012, et ce jour  mon rêve pris son envol car à mon entrevue  je suis tombé sous le charme d'un jeune couple maraicher André Samson et sa femme Sylviane Tardif qui sont des grands passionnés de leur métier et des acharnés au travail comme tout bon maraicher.

J'ai travaillé sur cette ferme durant deux étés (2013 et 2014). Deux étés où j'ai beaucoup appris sur ce métier combien physique mais fascinant  et valorisant pour moi. Voir pousser les légumes et récolter les fruits  est pour moi une récompense après de dures journées de labeurs.

Aussi pour  apprendre sur la physiologie des plantes, les principes de cultures des légumes tels que la fertilisation la lutte aux mauvaises herbes et aux insectes pour ne citer que ceux là, j'ai commencé en janvier 2013 un certificat en horticulture et gestion des espaces verts à l'université Laval. Certificat que je finis au printemps 2015.

Pour moi devenir maraîcher devenait de plus en plus une certitude, un projet qui fallait concrétiser. Pour cela, j’ai commencé à regarder  pour m’acheter une fermette  dans les alentours de Granby et dans Brome Missisquoi. À  chaque fois je réalisais que les prix étaient au dessus de mes moyens, jusqu'a ce que je découvre le projet banque de terre. Une belle initiative de la MRC de Brome Missisquoi qui permet  de jumeler des aspirants agriculteurs à des propriétaires de terres agricoles de la région désireux de louer leur  terre à un prix raisonnable. Ainsi l'été 2014 je signai un bail de location de plusieurs années à East Farnham. L’été et l’automne  2014 servirent à semer des engrais verts pour préparer la terre pour la saison 2015. J'ai également fait des travaux d'aménagement  comme l'installation d'une serre de 20pi*40pi pour partir mes semis au printemps 2015. J'ai également planté de l'ail et des fraises en vue de la saison 2015.

Mon but avec ce projet de ferme maraichère est d’augmenter année après année le nombre de famille que je nourris avec des légumes  diversifiés, sains, cultivés en tout respect de l’environnement. Aussi je me suis lancé un défit: développer mon expertise dans la culture de légumes africains pour satisfaire les familles africaines de plus en plus nombreuses dans la région de Montérégie-Est et de faire découvrir ces légumes à tout québécois désireux de découvrir d'autres légumes. Cela commence cette année par la culture du gombo plus connu sous le nom de okra au Québec et de la corète potagère

Je fais le bilan des trois dernières années  et il s'en est passé des choses dans ma vie.

D'un rêve auquel j'osais à peine croire, je suis à la veille de ma première saison en tant que agriculteur maraicher bio: Mon Dieu que j'ai hâte!

© 2023 by MY ORGANIC GARDEN. Proudly created with Wix.com